L'actu du Centre de Doc

État de la migration dans le monde 2020

La série des rapports de l’OIM sur l’état de la migration dans le monde existe depuis 2000. Le Rapport État de la migration dans le monde 2020, le dixième de la série, a vocation à faire mieux comprendre le phénomène migratoire partout dans le monde. Il présente des données et des informations clés sur la migration et comporte des chapitres thématiques sur des questions migratoires actuelles. Il s’articule autour de deux parties : la Partie I, qui fournit des informations clés sur la migration et les migrants (y compris des statistiques relatives à la migration) ; et la Partie II, qui propose une analyse équilibrée et fondée sur des éléments factuels de questions migratoires complexes et émergentes.

Ce Rapport État de la migration dans le monde 2020 a été produit conformément à la politique environnementale de l’OIM, et est disponible uniquement en ligne.

Plus que jamais, il est important que l’OIM brosse un tableau objectif et équilibré de la migration dans le monde. Car non seulement la question est au cœur des préoccupations politiques et, fréquemment, un sujet de vives controverses, mais les capacités de diffusion, en un temps record, de fausses informations pour influencer le discours public se sont accrues.

Il y a vingt ans, en 2000, l’OIM publiait le premier Rapport État de la migration dans le monde dans le but déclaré de donner un aperçu fiable des tendances et des questions migratoires à l’échelle mondiale. Au fil des éditions qui se sont succédées depuis, le Rapport s’est rapidement imposé comme la publication phare de l’OIM.

Les premiers rapports étaient centrés sur des thèmes précis, proposant une analyse approfondie de sujets tels que la mobilité de la main-d’œuvre, le bien-être des migrants ou la communication sur la migration. Avec le temps, toutefois, il est apparu que la situation générale de la migration et la complexité des questions migratoires étaient négligées.

Les temps ont considérablement changé. La migration est aujourd’hui une question politique de premier plan, indissociable des droits de l’homme, du développement et des questions géopolitiques à l’échelle nationale, régionale et internationale. C’est pourquoi l’OIM a consolidé sa série phare pour que le Rapport État de la migration dans le monde porte effectivement sur la migration partout dans le monde.

Nous avons repensé la série pour apporter une contribution plus stratégique au débat public. Nous avons renforcé notre collaboration avec des universitaires et des chercheurs, afin de tirer profit de leurs diverses compétences et connaissances spécialisées. Nous avons modifié la teneur et la structure de la publication de façon à en renforcer l’utilité pour la base d’éléments factuels sur la migration dans le monde, conformément au rôle croissant que joue l’OIM en matière de collecte et d’analyse de données.

De toutes les publications de l’OIM, c’est le Rapport État de la migration dans le monde 2018 qui enregistre le plus grand nombre de téléchargements. De toute évidence, il répond à la nécessité de promouvoir une vision équilibrée du phénomène migratoire dans toute sa complexité, de présenter les données et les informations mondiales les plus récentes sous une forme accessible, et d’analyser et d’expliquer les questions de migration complexes et émergentes.

En sa qualité d’organisme des Nations Unies chargé des migrations, l’OIM a le devoir de décrypter la complexité et la diversité de la mobilité humaine. Le Rapport témoigne du souci permanent de l’Organisation pour les droits fondamentaux et de sa mission d’aide aux migrants qui en ont le plus besoin. Cet aspect revêt une importance particulière là où l’OIM fournit une aide humanitaire à des personnes déplacées, y compris par des phénomènes météorologiques, des conflits et des persécutions, ou aux personnes bloquées en temps de crise.

De même, l’OIM demeure résolue à apporter son concours aux États Membres quand ils s’appuient sur diverses formes de données, de recherches et d’analyses pour formuler des politiques et mener à bien des processus d’examen. De fait, cet aspect est ancré dans la Constitution de l’OIM, où il est précisé que l’étude de la migration fait partie intégrante des fonctions de l’Organisation. Le Rapport État de la migration dans le monde est une composante clé de ce rôle important.

À l’heure où la migration et les migrants suscitent un intérêt accru et une activité croissante, nous espérons que cette édition 2020 du Rapport État de la migration dans le monde deviendra un document de référence incontournable. Nous espérons aussi qu’elle permettra de mieux saisir ce sujet de premier plan et en pleine évolution dans les périodes d’incertitude, et qu’elle suscitera une réflexion dans les moments plus calmes. Surtout, nous espérons qu’elle livrera des enseignements qui pourront éclairer votre travail, qu’il s’agisse d’études, de recherches et d’analyses, d’élaboration de politiques, de communication ou de pratiques migratoires.

António Vitorino

Directeur général

Source : www.oim.int

bouton inscription newsletter cric
bouton webinaire CRIC