La dimension de genre du congé parental, du crédit-temps et de l’interruption de carrière.

De plus en plus de travailleurs et de travailleuses aménagent leur temps de travail avec le soutien de l’Office National de l’Emploi (ONEM) et ce, tant dans le secteur public que dans le secteur privé.

Cette étude retrace l’évolution globale de la répartition sexuée des congés et formules d’aménagement du temps de travail, tels que le crédit-temps, l’interruption de carrière et le congé parental, entre 2008 et 2017 (depuis 2004 dans le cas du congé parental).

Dans une première partie, l’étude s’attache à rappeler les principales règles qui entourent chaque type de congé ou d’aménagement du temps de travail (durée, montants des indemnités, maintien des droits sociaux comme la pension, types de formules, etc.).

L’objectif de cette première partie est également de mettre en lumière plusieurs éléments clés :

– L’évolution générale, depuis 2008, du nombre de femmes et d’hommes ayant eu recours à un congé ou à un aménagement du temps de travail afin de prendre soin d’un enfant ou d’un proche dépendant.
– Les types de congés ou d’aménagements du temps de travail qui rencontrent le plus de succès auprès des femmes et des hommes.
– Les types de formules qui rencontrent le plus de succès auprès des femmes et des hommes : formule à temps plein, mi-temps, 1/3, 1/4 ou 1/5 temps.

Dans une seconde partie, l’étude synthétise et analyse les différents résultats.

Enfin, la troisième partie présente un certain nombre de recommandations visant à faire du système des congés et d’aménagements du temps de travail un outil de l’égalité des femmes et des hommes sur le marché du travail.

 

Version PDF

Source : Institut pour l’égalité des Femmes et des Hommes