Chaque année nous réserve des surprises. Catastrophes humanitaires causées par l’ouragan Matthew en Haïti, par exemple. Bien plus douloureux car évitables, les désastres dûs aux conflits, comme en Syrie, entre autres. Pour faire face à ces drames, le département « Urgence & Développement » a réagi une fois de plus en soutenant la réponse des partenaires de notre réseau mondial et en les accompagnant.

En 2016, ce département a brillamment réussi l’examen d’agréation organisé par la Direction générale « Coopération au développement et Aide humanitaire » et obtenu le financement du nouveau plan quinquennal développé en collaboration avec la Commission Justice et Paix. Ce partenariat marque la volonté réciproque d’une approche globale de l’être humain par une aide multifacettes qui lui permet, à terme, de vivre avec dignité.

En matières d’Asile et de Migration, la surprise est venue de la décision du Gouvernement de réduire drastiquement les places en logements individuels pour les demandeurs d’asile. Pourtant, grâce à ce type de logements, plantés en pleine terre belge, ces familles, accompagnées par nos collaborateurs, ont l’opportunité de se familiariser à la vie dans une communauté locale en Belgique. Avec l’aide active de nos équipes en charge de l’accueil et de l’appui à ces migrants, cet effort a permis de déboucher le plus souvent sur une intégration rapide et harmonieuse. Hélas, les organisations non-gouvernementales qui – comme nous – organisent l’accueil de demandeurs d’asile en logements individuels voient leur nombre de places fortement réduit, voire annulé complètement. Pour le personnel particulièrement dévoué du département « Asile et Migration », le coup est rude. De plus de 1.000 personnes à accompagner selon ce modèle à taille humaine, il en reste moins d’une centaine avec pour conséquences l’évanescence de riches expériences accumulées au cours de tant d’années d’engagement en faveur de ces déshérités venus d’ailleurs et la perte de bon nombre d’emplois.

Notre acharnement à faire bien vivre, à bien être, cher lecteur et ami, c’est vous qui en êtes la source. Sans votre générosité, sans votre sens du partage, rien de tout cela ne serait possible. Caritas imploserait. Au nom de tous nos partenaires, de toutes les personnes en détresse qui trouvent en Caritas un réconfort, de toutes nos équipes et de nos volontaires, je communie à votre joie d’avoir perçu que partager rend le cœur plus riche et plus heureux dès le matin, rend le visage plus apaisé et plus souriant. Partager est source de confiance offerte à l’autre.

Michel Verhulst, ir,
Amiral e.r.,
Président

 

Rapport PDF 

 

Notre mission :

Caritas International soutient les victimes de violences, de catastrophes naturelles et de la pauvreté, dans leur propre pays ou en fuite, en collaboration avec ses réseaux nationaux et internationaux.

Nous accomplissons notre mission sans discrimination. Caritas International aide les personnes les plus vulnérables et les accompagne dans leur recherche de solutions durables.

Caritas International et ses partenaires fournissent une aide d’urgence efficace en cas de crise. Nous mettons également en œuvre des projets de réhabilitation et de développement afin de donner aux personnes la possibilité de prendre en charge leur vie et leur avenir.

Caritas International accueille les demandeurs d’asile et défend le droit des migrants à une aide matérielle, sociale et juridique, les accompagnant en Belgique ou dans leur pays d’origine.

Nous dénonçons les situations d’injustice et les dysfonctionnements dont nos collaborateurs sont les témoins, et plaidons auprès des décideurs pour des solutions structurelles. Notre expertise nourrit un travail d’information et d’éducation à destination du grand public, et plus particulièrement du monde scolaire.

 

Source : http://www.caritasinternational.be