L'actu du Centre de Doc

Fedasil : rapport annuel 2019

Le bilan 2019 est marqué par la hausse du nombre de personnes à accueillir. Plus de 5.000 places temporaires ont été créées l’an dernier.

Le bilan 2019 de Fedasil présente les évènements marquants et les principales statistiques en matière d’accueil, de retour volontaire et de réinstallation au cours de l’année écoulée.

Création de places
En 2019, notre réseau d’accueil est progressivement arrivé à saturation, en raison de la hausse (relative) des demandes d’asile, mais aussi à cause de l’allongement de la durée du traitement des dossiers par les instances d’asile et par les nombreuses fermetures de places imposées après la crise de 2015-2016. En conséquence, Fedasil a été contraint d’ouvrir en urgence et temporairement de nouveaux centres d’accueil – plus de 5.000 places ont été créées en 2019.

Dans son éditorial, notre directeur général rappelle que Fedasil entend poursuivre la création de places. « A l’heure du déconfinement, le moment est aussi venu d’anticiper la reprise des demandes d’asile. Pour cette raison, Fedasil doit poursuivre la recherche de places afin de garantir l’accueil de toutes les personnes qui y ont droit », écrit Jean-Pierre Luxen. « Dans le contexte du coronavirus, ces nouvelles places sont également essentielles pour garder sous contrôle le taux d’occupation dans les centres existants. »

Moins de retours volontaires
Le nombre de retours volontaires a baissé en 2019. Moins de 2.500 migrants ont décidé de retourner chez eux avec l’aide du programme de retour volontaire. 46% d’entre eux ont bénéficié d’une aide supplémentaire pour faciliter leur réintégration dans le pays d’origine.

Le Bilan 2019 est disponible en français et néerlandais (une version en anglais est en préparation). Il est disponible en annexe, en version dynamique et sur notre site www.fedasil.be.

Une version papier peut être obtenue en adressant votre demande à info@fedasil.be

Source : Fedasil

Recevez notre lettre d'info