Communication

Le HCR demande d’inclure les réfugiés dans les plans de réponse liés au Covid-19

17 mars 2020

Face aux mesures prises par différents pays pour prévenir et répondre à la pandémie de Covid-19, l’Agence de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a rappelé mardi l’urgence de protéger les populations vulnérables et d’inclure les réfugiés dans les plans de réponse.

Le HCR plaide pour que les réfugiés et les demandeurs d’asile, ainsi que les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, soient inclus dans les plans nationaux de veille, de préparation et de réponse.

« C’est un appel à la mobilisation pour que les réfugiés soient pris en compte dans les plans nationaux contre le Covid-19 », a déclaré Cécile Pouilly, porte-parole du HCR lors d’un entretien avec ONU Info.

Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés justifie cet appel à la vigilance par le fait que « 80% de la population mondiale de réfugiés » se trouve dans des pays à faible ou moyen revenu. « C’est-à-dire des pays où les infrastructures sanitaires sont souvent moins élaborées ou moins disponibles », a ajouté Mme Pouilly.

Selon le HCR, la réponse internationale à la crise du Covid-19 doit ainsi prendre en compte et cibler toutes les populations, y compris les personnes contraintes de fuir leur foyer. Les personnes âgées parmi les populations déracinées sont particulièrement vulnérables. L’agence onusienne a d’ailleurs exhorté toutes les autorités nationales à traiter les réfugiés et les demandeurs d’asile qui tombent malades du virus de la même manière que les autres ressortissants.

Source : Nations Unies

Recevez notre lettre d'info