Initiatives locales

Journée tolérance zéro sur les mutilations génitales féminines, 6 février 2013

L’asbl Femmes Africaines organisait, dans le cadre de la « Journée tolérance zéro sur les mutilations génitales féminines », un débat de société et faisait découvrir les travaux de la photographe Virginie Limbourg.

Elle met en lumière une série de portraits et témoignages dans une expo intitulée « La traversée du fleuve », expression codée que les adultes utilisent pour évoquer le rituel de l’excision sur les très jeunes filles en Afrique de l’Ouest. Une atrocité que subissent encore aujourd’hui 130 millions de femmes à travers le monde.

Les femmes photographiées et qui ont témoigné au cours de ce reportage ont « traversé le fleuve ». Elles ont été victimes de mutilations génitales à des âges différents, dans des régions et des contextes différents. Elles ont en commun le courage d’avoir affronté la tradition, le poids de la norme et de la cohésion sociale, au risque de mettre en péril l’honneur de leur famille et de devoir s’exiler. A travers leur regard déterminé et leur témoignage personnel, elles se positionnent fermement contre les pratiques de l’excision, pour le respect du statut du corps féminin et en faveur de l’égalité des sexes.

Interview de Djenbou KONE, Présidente de l’asbl Femmes Africaines et de Virginie Limbourg, photographe.

bouton inscription newsletter cric
bouton webinaire CRIC