Dans ce rapport Myria propose un état des lieux annuel des données démographiques et de la situation des étrangers en termes de droits fondamentaux. Myria propose aussi des recommandations pour les pouvoirs publics.

En tant qu’institution publique indépendante, Myria, le Centre fédéral Migration, a trois missions légales: protéger les droits fondamentaux des étrangers, informer sur la nature et l’ampleur des flux migratoires et stimuler la lutte contre la traite et le trafic d’êtres humains. Avec son rapport « La migration en chiffres et en droits », l’analyse des chiffres sur la réalité migratoire est liée à l’analyse juridique de la politique migratoire. Myria travaille en réseau au niveau national et international et fournit des conseils juridiques dans des dossiers individuels.

Sur le marché unique européen du travail, le détachement temporaire de travailleurs d’un État membre dans un autre devient de plus en plus important. Le nombre de travailleurs détachés et de prestataires de services indépendants en Belgique a, par exemple, doublé en dix ans pour atteindre 230.000 personnes en 2018. Le débat social et les médias se concentrent souvent sur la lutte contre la fraude et le dumping social. Dans une contribution externe au rapport « La migration en chiffres et en droits« , des chercheurs Dries Lens et Ninke Mussche de l’Universiteit Antwerpen, la diversité du phénomène, ses origines et ses évolutions rapides sont exposées.

Source : www.myria.be

Document PDF