Vers un traitement juste des réfugiés vulnérables

Chaque jour, des personnes quittent leur terre natale, fuyant la violence, la guerre ou la persécution pour motifs de race, de religion, de nationalité, d’appartenance à un certain groupe social ou de conviction politique. En règle générale leur quête de protection internationale est un véritable parcours d’obstacles. Elles doivent tout d’abord rejoindre un autre pays et ensuite convaincre les autorités du pays concerné de la légitimité de leurs motifs de fuite. Au bout du compte, certaines personnes obtiennent une décision positive et donc le droit de séjourner dans leur pays d’accueil. Mais un autre défi de taille les attend, celui de se construire un nouvel avenir en très peu de temps.

Quiconque fuit, perd non seulement son logement et ses biens, mais aussi son statut social et la culture qui lui est familière. On laisse ses amis et sa famille derrière soi et pendant le difficile périple vers une terre d’accueil, la santé est souvent mise en péril. Après obtention de la garantie de pouvoir rester en Belgique, toutes les pièces du puzzle de la vie doivent à nouveau être réunies et ordonnées. Les attentes sont élevées, mais dans la réalité les choses ne sont pas toujours aussi simples. Pour certains, l’intégration en Belgique se déroule sans
encombre, mais d’autres ont besoin d’aide et surtout de temps.

Afin de mieux comprendre les difficultés éprouvées par les réfugiés, cette brochure présente une perspective axée sur la vulnérabilité. Notamment le fait que les personnes sont exposées à toutes sortes de défis, sans avoir les moyens de pouvoir les relever de manière adéquate. Il existe bon nombre de différences entre les personnes ayant obtenu la même reconnaissance formelle du statut. En effet, les situations les ayant conduites à fuir peuvent être très divergentes. En outre, elles sont originaires de régions du monde et de couches de population très différentes, elles sont tant jeunes que plus âgées, hommes que femmes, homosexuelles qu’hétérosexuelles, etc. Certaines personnes font preuve de plus de résilience pour surmonter les défis, alors que d’autres ont besoin d’un coup de pouce.

Un traitement équitable requiert que l’on tienne compte de la vulnérabilité des réfugiés et qu’ensuite des interventions adaptées soient proposées à cet égard. Afin de traiter chacun de manière juste, il n’est pas possible de traiter tout le monde de la même manière. Cette brochure s’adresse aux professionnels et aux bénévoles qui soutiennent les réfugiés lors de leurs véritables premiers pas dans la société belge. Il ne s’agit ni d’un manuel, ni d’un plan en étapes, mais aspire à guider les accompagnateurs dans la problématique de la vulnérabilité et de la résilience. Une attention particulière est accordée à la nécessité d’avoir un accompagnement interculturel à cet égard.

La brochure se compose de deux parties. Une première partie trace les grandes lignes de la perspective de vulnérabilité et de résilience.
Dans une seconde partie, cette perspective est illustrée à l’aide de besoins concrets qui se manifestent lors de la pratique d’accompagnement. L’outil ci-joint constitue un instrument concret auquel se raccrocher pendant le suivi.
Ce dernier peut être utilisé tant pour estimer les capacités et les besoins d’une personne et de sa famille, que pour établir une offre d’accompagnement adéquate. Cette brochure tente d’offrir un soutien aux accompagnateurs lors de cet exercice difficile.

 

Brochure PDF

Source : Caritas International