Octobre 2007, un événement tragique secoue les médias. Sadia Sheikh, une jeune belgo-pakistanaise, est assassinée à Charleroi au nom de l’honneur familial pour avoir refusé un mariage forcé. Dix ans plus tard, le Festival Caméléon lui rend hommage.

Conférences, spectacles, débats, concerts, ateliers participatifs, expos, l’événement tournera autour de deux thématiques.
D’une part, l’identité, sa complexité, ses tiraillements, sa richesse, ses appartenances multiples qui nous rendent tous uniques. D’autre part, les violences de genre, dont le mariage forcé et le crime d’honneur, qui trouvent leurs sources dans la manière dont la société entend nous définir, nous construire, nous contrôler parce que nous sommes né-e-s homme ou femme.
Deux axes complémentaires puisque c’est en se comprenant les un-e-s les autres et en s’acceptant tels que nous sommes que nous pourrons mettre fin à toutes ces formes de violence et nous en affranchir définitivement.

  • Quand? du 26 au 28 octobre à Charleroi (Quai 10, la Ruche théâtre, la maison du Hainaut, Charleroi Danse,…)

Plus d’infos sur le programme : ici !