« Santé en Exil » s’inscrit comme une initiative spécifique en clinique transculturelle subsidiée par la RW depuis 2004 au sein du SSM Tramétis de l’asbl RMPAC. Cette initiative a été impulsée en partenariat avec le CeRAIC, le CRIC, le CIMB et l’asbl Espace Libre.

Les équipes multidisciplinaires sont amenées à analyser des situations afin de poser un diagnostic dans les domaines de la santé mentale et de proposer un traitement thérapeutique et/ou médical.
Actuellement, l’équipe se compose de:

  •  Marie-Christine Drion, Assistante sociale et thérapeute systémique, coordinatrice de l’équipe
  •  Martin Claessens, psychologue et psychothérapeute
  •  Ramaris Zapata, psychologue et psychothérapeute
  •  Suzanne Koch-Bourdouxhe, médecin psychiatre
  •  Annick Garsoux, secrétaire

 

Ramaris Zapata, Marie Christine DRION, Martin Claessens.
Ramaris Zapata, Marie Christine DRION, Martin Claessens.

 

 

 

L’équipe reçoit les enfants, les adolescents et leur famille. Les différents thérapeutes accueillent tous les types de difficultés et s’attachent à les comprendre dans leur globalité en privilégiant les contacts avec les intervenants du réseau.

L’ équipe a pour mission de s’adresser aux personnes étrangères et/ ou d’origine étrangère situées sur le territoire hennuyer et plus précisément :

  •  aux demandeurs d’asile et réfugiés et prioritairement à ceux ou celles victimes de violences organisées
  •  aux immigrés

Ils proposent un espace thérapeutique qui s’adapte à la diversité des appartenances et à la singularité du parcours de chacun.
Ce qui se traduit concrètement par :

  •  un accompagnement psycho-médico-social des migrants au sein d’entretiens thérapeutiques individuels, de couple ou de famille avec interprètes quand cela s’avère nécessaire,
  •  la construction d’un travail de partenariat avec le service des interprètes sociaux du SeTIS wallon, et un tissage de liens avec le réseau de soins et des services d’intégration sociale et culturelle,
  • une étroite collaboration avec les thérapeutes « enfants » du service de santé mentaleTramétis,
  • la sensibilisation et l’information des professionnels confrontés à la problématique spécifique de ce public cible via des intervisions, séminaires voire des supervisions à la demande.

Depuis janvier 2014, l’équipe a mis en place à titre expérimental un espace parents –enfants. Les usagers sont issus majoritairement d’univers culturels où la solidarité communautaire et informelle était très présente. Leur vie ici est marquée par la solitude et par une aide essentiellement professionnalisée.
En offrant un espace de type communautaire, « Santé en exil » souhaite développer un lien professionnel-parent en vue de permettre une véritable réflexion métissée sur les pratiques éducatives possibles, et renforcer ainsi les compétences présentes des participants.

Cet espace communautaire peut aussi permettre aux participants de créer des liens entre eux et éventuellement de créer des réseaux de solidarité hors service.

(Source : Marie-Christine Drion, Coordinatrice de l’équipe « Santé en Exil »)

 

Contact :

67, Grand rue à 6000 Charleroi

Tél.: 071/70 00 03